Glossaire HP

Voici un glossaire des termes intervenant souvent dans le domaine du haut-parleur guitare.
Ce glossaire adopte le point de vue du guitariste avant tout, pas celui du technicien. J'ai essayé d'apporter des réponses utiles aux musiciens et mon objectif n'est pas d'entrer dans les détails théoriques.
J'espère que ce glossaire pourra s'étoffer grâce à la participation de tous les passionnés dans le forum.
Si vous pensez qu'une définition n'est pas exacte ou mérite plus de précision, n'hésitez pas à intervenir dans la section consacrée au site sur le forum.
Je remercie tous les internautes m'ayant aidé dans la rédaction de ce glossaire.

Agressif/dynamique
On dit qu'un haut parleur est agressif (ou possède une "bonne dynamique"), si il répond bien à toutes les nuances de jeu du guitariste.
Théoriquement, la "dynamique" d'un système d'amplification est défini comme étant l'écart entre le niveau sonore maximum et le bruit de fond.
Un haut parleur agressif permet par exemple une utilisation facilitée du jeu legato car toutes les nuances sont bien rendues.
A l'opposé, sur un haut parleur trop "mou", il faudra attaquer toutes les notes avec le médiator. On voit ainsi l'influence du haut parleur non seulement sur le son mais également sur le jeu du guitariste.
Il est à noter qu'une bonne dynamique est aussi du ressort de l'ampli et du préampli.
Alnico
L'alnico est un alliage de métaux (Aluminium, Nickel, Cobalt) utilisé sur la plus-part des amplis guitare d'avant 1960.
L'apport d'un aimant en alnico dans un haut parleur guitare est supposé être un son plus chaud que les aimants céramiques (encore que cela reste très subjectif) et une compression du son à haut volume (comparable à la compression à haut volume ayant lieu dans un ampli à lampes), très appréciée notamment par les guitaristes de blues.
Attaque
Un haut parleur avec une bonne attaque est un haut parleur qui répond avec précision à l'attaque du médiator tout en la mettant en valeur.
Céramique
Les aimants dits "céramiques" sont les aimants les plus courants pour les haut-parleurs guitare de nos jours. Ils procurent en général plus d'agressivité que l'alnico et permettent de produire des hp très puissants pour moins cher que l'équivalent alnico. Contrairement aux hp à aimant alnico, il n'y a pas ou peu de compression à haut volume, la réponse restant droite quelque-soit le volume sonore. Pour ce type de haut-parleur, l'aimant n'est pas en céramique (la céramique intervenant juste dans le processus de fabrication) mais en ferrite.
Compressé
Le signal sonore est dit "compressé" quand le volume de sortie est limité par une certaine valeur, quelque-soit le volume de l'entrée.
Au niveau guitaristique, plus le son est compressé, plus on peut attaquer toutes les notes avec confiance sans risquer un pic de volume trop important. D'un autre côté, il sera plus difficile de jouer sur les nuances et les dynamiques.
Un haut parleur neuf peut souvent avoir un son un trop compressé. Ce désagrément disparaît au bout de quelques dizaines d'heures de jeu à volume conséquent.
Couvre-aimant (anglais: pot cover/magnet cover)
Pièce métallique (généralement acier ou aluminium) situé à l'arrière du haut-parleur et recouvrant l'aimant.
A l'origine, la plus-part des haut-parleurs guitare possédaient un couvre-aimant. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et seuls les haut-parleurs à l'esprit "vintage" conservent ce couvre-aimant, essentiellement dans un but esthétique. Cela n'a pas d'influence sur le son, mais cela permet éventuellement de limiter certains parasitages magnétiques, dans le cas où le couvre-aimant est fabriqué dans un alliage approprié (par exemple: MuMetal).
Criard (anglais Harsh/Trebly)
Se dit d'un haut parleur dont la présence des hauts aigus est très (trop) forte au détriment des autres fréquences.
Crunch
Tout comme certains amplis à lampes sont capables de cruncher, c'est à dire de saturer légèrement à haut volume, c'est le cas pour les hp guitare. Certains rechercheront un hp qui crunche tôt, c'est à dire qui commence à saturer avant d'avoir les oreilles qui saignent. D'autre préfèreront un haut parleur qui conserve un son clair à haut volume. Tout dépend de l'utilisation et du grain que l'on recherche.
Diffusion
La diffusion du son est le volume (géométrique) dans lequel peut se déplacer l'auditeur tout en continuant à vous entendre jouer au même volume (sonore).
Je m'explique. Avez-vous déjà utilisé un mégaphone (vous savez ce porte-voix si utilisé dans les manifestations) ?
Si vous vous trouvez dans l'axe du mégaphone, le volume est très élevé et même dangereux. Parcontre, si vous vous décalez à droite ou à gauche, le son est beaucoup plus faible. Les mégaphones (sauf les très perfectionnés) ont une "mauvaise diffusion".
Trois facteurs influent principalement sur la diffusion:
1) Les fréquences du signal (les aigus ont tendances à se propager en ligne droite et ont donc une mauvaise diffusion, ce n'est pas le cas des basses)
2) Le caisson dans lequel exerce le hp (taille du caisson, qualité du bois...)
3) La taille du hp. Comme on peut s'y attendre, la diffusion d'un haut-parleur est à peu près proportionnelle à sa surface. C'est pourquoi un baffle 4x12 (4 hp de 12 pouces) diffusera mieux le son qu'un 2x10, qui lui même diffusera mieux qu'un 12", qui diffusera mieux qu'un 10" etc...
Impédance
Pour faire simple, l'impédance est la résistance qu'oppose le hp au courant électrique.
Dans l'univers des hp guitare, il existe 4 impédances standards: 2 ohms, 4 ohms, 8 ohms et 16 ohms.
Les amplis sont conçus pour fonctionner avec des baffles d'une certaine impédance, par exemple 8 ohms.
Il est déconseillé de faire fonctionner un ampli avec un hp d'impédance supérieure à celle demandée, car cela peut user prématurément certains de ses composants. Il est dangereux de brancher un hp d'une impédance inférieure (c'est un peu l'équivalent d'un court-circuit, l'ampli donne trop de puissance au circuit et il y a des risques de destruction pour les composants de l'ampli).

Pour plus de détails, voire la section calcul d'impédance
Puissance
La puissance d'un haut parleur peut signifier différente chose.
La puissance RMS est la puissance (mesurée en Watts) que le haut-parleur est capable d'encaisser de la part de l'ampli sans subir de dommage.
La puissance de pic (peak power), est la puissance que le haut-parleur est capable d'encaisser par intermittence, pas plus de 20% du temps, sans subir de dommage.
Certains fabricants n'hésitent pas à gonfler un peu leurs chiffres en sachant qu'un hp ne sera presque jamais utilisé avec une puissance élevé en continu étant donné que le signal musical varie très rapidement en intensité. De plus, la résistance d'un haut-parleur augmente avec la chaleur donc au bout de quelques minutes de jeu, un hp est capable d'encaisser plus de puissance "qu'à froid".
Pour plus de sûreté, mieux vaut toutefois respecter les indications des fabricants et prendre toujours un haut-parleur de puissance au moins égale à celle de l'ampli.
Rendement (synomyme: efficacité)
La fonction d'un haut parleur est de transformer de l'énergie électrique en énergie acoustique. Comme pour les ventilateurs, il s'agit d'utiliser de l'electricité pour faire bouger de l'air.
Un haut parleur est dit plus efficace qu'un autre si avec la même quantité d'énergie électrique, il donne un volume sonore plus élevé.
L'efficacité des hp est donné en dB par les fabricants (généralement un nombre entre 92db et 103db).
C'est une information à prendre avec des pincettes étant donné que les mesures sont faites et publiées par les fabricants eux mêmes, qui n'ont pas tous les même méthodes de test ni les même méthodes de calcul.
Cela dit, à l'intérieur d'une même marque, c'est une information très utile.
Si vous cherchez à augmenter la puissance de votre petit combo, la solution est peut-être dans un nouveau hp. En effet, lorsque le rendement augmente de 3db, la puissance sonore est doublée.
SPL/Frequence
Le graphe SPL/Frequence, fourni par les fabricants, montre la réponse du haut-parleur en fonction des fréquences à restituer.
SPL est l'acronyme pour Sound Pressure Level. C'est une mesure du volume sonore, exprimée en dB.
Pour se faire une idée de la signification de ce graphique, il faut connaître un peu les fréquences significatives pour la guitare.

Accordage standard de la guitare, de l'aigu au grave:

Fréquences des cordes à vide Fréquences à la 5ème case Fréquences à la 10ème case Fréquences à la 15ème case
Mi: 329,6 Hz
Si: 246,9 Hz
Sol: 196 Hz
Ré: 146,8 Hz
La: 110 Hz
Mi: 82,4 Hz
La: 440 Hz
Mi: 329,6 Hz
Do: 261,6 Hz
Sol: 196 Hz
Ré: 146,8 Hz
La: 110 Hz
Ré: 587 Hz
La: 440 Hz
Fa: 349,2 Hz
Do: 261,6 Hz
Sol: 196 Hz
Ré: 146,8 Hz
Sol: 784 Hz
Ré: 587 Hz
Si bémol: 466,2 Hz
Fa: 349,2 Hz
Do: 261,6 Hz
Sol: 196 Hz

Evidemment, les fréquences données ci-dessus ne sont pour chaque note que la fréquence de la fondamentale. Chaque note comporte également des sons de fréquences plus aigües appelées harmoniques, qui sont des multiples de la fondamentale. Pour une note de fondamentale F, les harmoniques ont pour fréquence 2F (octave), 3F (quinte à l'octave), 4F (double octave), 5F (tierce majeure deux octaves plus haut que la fondamentale) etc... L'intensité d'une harmonique est d'autant plus faible qu'elle est éloignée de la fondamentale.

J'espère que ces indications vous aideront à décripter les graphiques SPL/Fréquence. On se rend compte par exemple qu'un très bon rendement en dessous de 80Hz, ou au dessus de 4000 Hz, n'impactera pratiquement pas le volume ressenti pour un usage avec une guitare, alors qu'un rendement accru dans la plage 100 Hz - 500 Hz peut être décisif au niveau de la présence de la guitare dans le mix.